Règlements et recommandations

POUR ÊTRE TOUJOURS INFORMÉ, CONSULTER LES INFORMATIONS OFFICIELLES ET/OU LES RESTRICTIONS D'ENTRÉE DANS LE PAYS 


Restrictions de voyage

Pays à faible risque : pays verts de l'UE/Schengen ou pays sûrs hors de l'UE/Schengen:
Les passagers des pays à faible risque peuvent se rendre aux Pays-Bas.  
 

Pays à haut ou très haut risque : pays jaunes de l'UE/Schengen ou pays à très haut risque hors de l'UE/Schengen:
Les passagers en provenance de pays à risque élevé ou très élevé peuvent se rendre aux Pays-Bas, sous réserve des exigences sanitaires et de quarantaine ci-dessous. 
 

Pays de la zone de la variante du virus: pays orange de l'UE/Schengen ou variantes du virus en dehors de l'UE/Schengen:
Les passagers en provenance de pays à risque élevé ou très élevé peuvent se rendre aux Pays-Bas, sous réserve des exigences sanitaires et de quarantaine ci-dessous. 

 

Exigences de santé

Pays à faible risque : pays verts de l'UE/Schengen ou pays sûrs hors de l'UE/Schengen:
Il n'y a pas d'exigences sanitaires pour les passagers provenant de pays à faible risque. 

Remarque : à partir du 8 août 2021, la preuve d'un résultat négatif au test ou d'un certificat de vaccination est requise pour les voyages en provenance de zones sûres situées en dehors de l'UE.

Pays à haut ou très haut risque : pays jaunes de l'UE/Schengen ou pays à très haut risque hors de l'UE/Schengen:
Les pax doivent avoir l'une des trois options suivantes:

OPTION 1:

Certificat de vaccination confirmant que les passagers ont été entièrement vaccinés au moins 14 jours auparavant (28 jours en cas de vaccin Janssen après le 14 août 2021), à condition qu'ils ne voyagent pas en provenance de pays à très haut risque. Le certificat de vaccination n'est accepté que si : 

  • Elle a été prolongée après une vaccination avec un vaccin approuvé par l'Agence européenne des médicaments (EMA) ou figurant sur la liste d'utilisation d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
  • Elle a été prolongée sur la base d'une vaccination complète, ces 3 cas étant pris en compte : 
    • Le calendrier de vaccination consiste en une dose unique et que cette dose unique a été administrée (Janssen).
    • Le programme de vaccination comprend deux doses et : les deux doses ont été administrées ou une dose a été administrée et la personne vaccinée a été confirmée comme ayant été infectée précédemment par le virus SRAS-CoV-2.
  • Il a été publié dans l'une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol, français, italien, néerlandais, portugais. Il comprend les éléments suivants : Informations permettant d'identifier la personne qui a été vaccinée.
  • Les informations soumises doivent comprendre :
    • Des informations démontrant que la personne concernée a été entièrement vaccinée contre le virus SRAS-CoV-2.
    • Le nom du vaccin et le nom du fabricant ou de l'organisme de commercialisation détenant chaque dose de vaccin administrée.
    • Informations permettant d'identifier la personne qui a été vaccinée 
    • La date à laquelle chaque dose de vaccin a été administrée
    • Le nom du pays dans lequel le vaccin a été administré
    • Le nom de l'émetteur du certificat de vaccination
    • Une signature ou un cachet d'authentification apposé par l'émetteur.
  • Vaccins approuvés: Astra Zeneca EU (Vaxzevria) ; Astra Zeneca - Japon (Vaxzevria) ; Astra Zeneca - Australie (Vaxzevria) ; Astra Zeneca-SK Bio (Vaxzevria) ; Pfizer-BioNTech Vaccin COVID-19 - États-Unis d'Amérique ; Pfizer/BioNTech (Comirnaty) ; Johnson & Johnson ((Vaccin COVID-19) Janssen) ; Moderna (Spikevax) ; Serum Institute of India (Covishield) ; Sinopharm BIBP; Sinovac.

 
OPTION 2: 

Résultat négatif au test NAAT sur la base d'un échantillon prélevé au plus tard 48 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas, ou résultat négatif au test antigène sur la base d'un échantillon prélevé au plus tard 24 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas.

  • Seuls les tests NAAT moléculaires (PCR, RT-PCR, LAMP, TMA ou mPOCT) seront acceptés pour les résultats des tests NAAT.
  • Les autotests, les tests sérologiques utilisés pour détecter les anticorps dans le sang, les résultats négatifs émis par le NHS britannique ou le HSE irlandais ne seront pas acceptés.
  • Le résultat du test sera négatif (ou non détecté) pour le SRAS-CoV-2.
  • Un résultat négatif au test NAAT (PCR) effectué jusqu'à 96 heures (au lieu de 72 heures) avant l'arrivée aux Pays-Bas sera accepté si le passager apporte la preuve que le retard n'est pas de son fait.
  • Le résultat du test doit comprendre le nom et le prénom du passager tels qu'indiqués dans le passeport ou sur la carte d'identité du passager, la date et l'heure auxquelles le passager a été testé, le nom et les coordonnées de l'institut, du médecin ou du laboratoire qui a effectué le test (logo ou tampon).
  • Le résultat du test doit être rédigé dans l'une des langues suivantes : anglais, français, allemand, espagnol, néerlandais, italien ou portugais. Si le résultat du test est dans une langue autre que le néerlandais ou l'anglais, une traduction sera acceptée pour autant que cette traduction porte la signature ou le cachet original du médecin ou de l'institut qui a effectué le test.
  • Le résultat du test peut être numérique ou imprimé.

OPTION 3: 

Preuve de guérison confirmant que les pax sont guéris du CoVID-19 (par exemple, un certificat numérique CoVID de l'UE). Pax doit avoir été testé positif au moins 11 jours avant et pas plus de 180 jours avant.

Exemptions: 

  • Les passagers en transit, à condition que la durée du transit soit inférieure à 24 heures.
  • Les travailleurs transfrontaliers, y compris les étudiants et les écoliers : il s'agit de passagers qui vivent dans un État membre de l'UE/espace Schengen ou au Royaume-Uni et travaillent/étudient/se rendent à l'école aux Pays-Bas (ou vice versa : des passagers qui vivent aux Pays-Bas et travaillent/étudient/se rendent à l'école dans un État membre de l'UE/espace Schengen ou au Royaume-Uni), et qui retournent à leur lieu de résidence au moins une fois par semaine. Ces personnes doivent être en possession d'un certificat de résidence (tel qu'un contrat de location ou un certificat des autorités officielles) et d'un certificat de travail, d'études ou de fréquentation scolaire dans un autre État membre (tel qu'un contrat de travail, une déclaration de l'entreprise, des documents d'inscription à l'école ou une déclaration de l'école).
  • Les passagers voyageant pour le compte du ministère ou du secrétariat d'État à la justice et à la sécurité. Cela s'applique en particulier aux vols où le personnel du KMAR accompagne une personne vers ou depuis les Pays-Bas.
  • Les passagers munis d'une déclaration du ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports dans le cadre d'un transport médical urgent.
  • Le personnel (arrivant) des représentations diplomatiques et consulaires ou des organisations internationales aux Pays-Bas qui s'est inscrit auprès du ministère des Affaires étrangères, y compris les membres de leur mission officielle ;
  • Les chefs d'État et les membres de gouvernements étrangers ; et
  • Les passagers voyageant par vol direct depuis un pays figurant sur la liste des pays sûrs, à condition qu'ils aient résidé dans ce pays sûr au cours des 10 jours précédant leur voyage aux Pays-Bas ; Les passagers partant d'un pays figurant sur la liste des pays sûrs, à condition qu'ils aient résidé dans ce pays sûr au cours des 10 jours précédant leur voyage aux Pays-Bas.
  • Les passagers partant d'un pays figurant sur la liste des pays sûrs et transitant par un pays qui ne figure pas sur la liste des pays sûrs, à condition qu'ils ne quittent pas l'aéroport pendant le transit et qu'ils aient résidé dans ce pays sûr pendant les 10 jours précédant leur voyage vers les Pays-Bas.
  • Les membres d'équipage d'avions, de bateaux de croisière et de ferries, à condition qu'ils voyagent dans le cadre de leurs fonctions.
  • Les gens de mer titulaires d'un carnet de bord qui se rendent aux Pays-Bas en transport de passagers dans le cadre de leur emploi.
  • Marins titulaires d'un carnet de bord qui se rendent aux Pays-Bas dans le cadre d'un transport de passagers lié à leur travail.
  • Le personnel de transport essentiel qui se rend aux Pays-Bas dans le cadre d'un transport de passagers lié à son travail, notamment les chauffeurs routiers, les membres d'équipage de porte-conteneurs, de vraquiers (tels que minerais ou charbon), de pétroliers et de navires de pêche.
  • Les passagers munis d'une ordonnance de voyage de l'OTAN ou d'un visa OTAN-2
  • Les passagers travaillant sur des plates-formes gazières ou pétrolières, des installations d'énergie éolienne en mer et des sociétés offshore fournissant des services au secteur de l'énergie, voyageant dans le cadre d'un transport de passagers lié au travail.
  • Les passagers détournés vers un aéroport néerlandais et dont la destination initiale n'est pas les Pays-Bas.
     

Pays de la zone de la variante du virus: pays orange de l'UE/Schengen ou variantes du virus en dehors de l'UE/Schengen:
Que les pax aient été vaccinés ou non, ils sont tenus d'avoir l'une des deux options suivantes :

OPTION 1 :

Résultat négatif du test rapide basé sur un échantillon prélevé au maximum 24 heures avant l'embarquement et au maximum 48 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas.

OPTION 2 :

Les deux résultats doivent être disponibles : un résultat négatif du test NAAT (PCR) basé sur un échantillon prélevé au maximum 72 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas, ou un test antigénique négatif basé sur un échantillon prélevé au maximum 48 heures avant l'arrivée, et un résultat négatif du test rapide basé sur un échantillon prélevé au maximum 24 heures avant l'embarquement.

Exemptions :

  • Les passagers en transit, à condition que la durée du transit soit inférieure à 24 heures.
  • Les travailleurs transfrontaliers, y compris les étudiants et les écoliers : les passagers qui vivent dans un État membre de l'UE/l'espace Schengen ou au Royaume-Uni et qui travaillent/étudient/scolarisent aux Pays-Bas (ou vice versa : les passagers qui vivent aux Pays-Bas et qui travaillent/étudient/scolarisent dans un État membre de l'UE/l'espace Schengen ou au Royaume-Uni), et qui retournent sur leur lieu de résidence au moins une fois par semaine. Ces personnes doivent être en possession d'un certificat de résidence (tel qu'un contrat de location ou un certificat des autorités officielles) et d'un certificat de travail, d'études ou de fréquentation scolaire dans un autre État membre (tel qu'un contrat de travail, une déclaration de l'entreprise, des documents d'inscription à l'école ou une déclaration de l'école).
  • Les passagers voyageant pour le compte du ministère ou du secrétariat d'État à la justice et à la sécurité. Cela s'applique en particulier aux vols où le personnel du KMAR accompagne une personne vers ou depuis les Pays-Bas.
  • Les passagers voyageant pour le compte du ministère ou du secrétariat d'État à la justice et à la sécurité. Cela s'applique en particulier aux vols sur lesquels le personnel de KMAR accompagne une personne vers ou depuis les Pays-Bas ;
  • Les passagers munis d'une déclaration du ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports dans le cadre d'un transport médical urgent ;
  • Le personnel (arrivant) des représentations diplomatiques et consulaires ou des organisations internationales aux Pays-Bas qui s'est inscrit auprès du ministère des Affaires étrangères, y compris les membres de leur mission officielle ;
  • Les chefs d'État et les membres de gouvernements étrangers ; et
  • Les membres d'équipage d'avions, de bateaux de croisière et de ferries, à condition qu'ils voyagent dans l'exercice de leurs fonctions ;
  • Marins titulaires d'un livret de marin qui se rendent aux Pays-Bas en transport de passagers dans le cadre de leur travail ; Pax titulaires d'un ordre de mission de l'OTAN ou d'un visa OTAN-2 ; Marins titulaires d'un livret de marin qui se rendent aux Pays-Bas en transport de passagers dans le cadre de leur travail ; Pax titulaires d'un ordre de mission de l'OTAN ou d'un visa OTAN-2.
  • Les passagers travaillant sur des plates-formes gazières ou pétrolières, des installations d'énergie éolienne en mer et des sociétés offshore fournissant des services au secteur de l'énergie, qui voyagent en transport de passagers dans le cadre de leur travail.
  • Les passagers détournés vers un aéroport néerlandais et dont la destination initiale n'est pas les Pays-Bas.
     

Exigences en matière de quarantaine

Les passagers arrivant aux Pays-Bas en provenance de zones à très haut risque ou de pays présentant des variantes du virus en dehors de l'UE/Schengen sont soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours. Après 5 jours, après avoir pris rendez-vous pour le test et si le résultat du test NAAT est négatif, la quarantaine prend fin.

 

Exigences en matière de documentation

Tous les passagers doivent remplir la notification d'état de santé pendant la procédure d'enregistrement en ligne. Elle ne doit être présentée sous forme papier que pour les correspondances provenant de transporteurs non européens.
 

Documents informatifs:

Lettre d'information pour les passagers:
 

Version espagnole
 

Version anglaise
 

Version néerlandaise

 

Transport de Gel désinfectant

La quantité maximum autorisée pour le transport en avion de gel désinfectant à base d’alcool au départ de la Pays Bas est de 100 millilitres.